Cycle d’étude ultime

pour la réalisation de Soi

par  
 Sriman Sankarshan Das Adhikari

Accueil |Pensées Du Jour | Conférences (en Anglais) | Autres Services| Galleries | Méditations sur la Bhakti Pure
 Offrandes |
Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi |La Bhagavad-gita Telle Qu'elle Est
Contactez-Nous | Quoi De Neuf?  | S'abonner aux 'Pensées du Jour'

 

 

Pour plus de facilité, pour une étude plus convenable, tu peux commander le livre de notre magasin internet:
 

Notre Magasin

ou de

www.krishna.com

 

Lire
la Bhagavad-gita
en ligne

Ce cours se base sur l'oeuvre la Bhagavad-Gita Telle Qu'eslle Est par Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Tu peux le lire en ligne ici:

La Bhagavad-gita
Telle Qu'elle Est

 

Voici la liste des centres  ISKCON :

 

Liste des centres ISKCON
 

Cours Gratuis                 Leçon Bg9                Cours Gratuis


« Transcender Les Dualités de l'Existence Matérielle »


Dans ce monde matériel, nous sommes en permanence confrontés à la dualité. Parfois la température est extrêmement chaude, et à d'autres moments c'est le froid qui nous tenaille. Parfois on nous honore, et parfois on nous critique violemment. Tantôt nous sommes en bonne santé, tantôt nous tombons malades. À un certain moment nous sommes jeunes, à un autre nous devenons des vieillards. Parfois nous jouissons d'une fortune impressionnante, et parfois nous vivons dans la misère ! Aucune condition n'est permanente ici-bas. C'est toujours une situation instable, semblable à celle de la goutte d'eau posée sur une feuille de lotus : à n'importe quel moment, au moindre souffle de vent, elle peut glisser et tomber dans la rivière. La Bible confirme également ce fait lorsqu'elle nous dit : « Il y a une saison pour chaque chose.» 

Quels que soient les plans magnifiques et les arrangements sophistiqués que nous pouvons faire pour notre avenir, au bout du compte cela n'aura guère plus de durée que des châteaux de sable, qui finiront tôt ou tard par être emporté par les vagues de l'océan. De nos jours, par exemple, nous ne pouvons plus ignorer le problème du réchauffement climatique, et cela commence à engendrer une profonde anxiété chez les êtres humains, qui craignent qu'à cause de cela « l'équilibre du monde » (au moins tel que nous le connaissons depuis des millénaires) ne devienne grandement perturbé. Par ailleurs, nous sommes de plus en plus soucieux de ce qui va arriver lorsqu'il n'y aura plus de pétrole, tout au plus d'ici quelques dizaines d'années. Nous ignorons également comment nous pourrons continuer à vivre paisiblement si le terrorisme international continue, comme c'est le cas actuellement, à se développer toujours davantage.

En réalité nous ignorons ce qui va se passer, et la seule garantie que nous pouvons avoir c’est que tôt où tard nous tomberons malades, nous deviendrons vieux, et nous finirons par mourir. Si c'est là notre destinée, et la seule chose à laquelle nous pouvons être sûrs de nous attendre, il n'est pas étonnant que la majorité des gens s'abrutissent dans le plaisir des sens, pour essayer de chasser l'anxiété qui les ronge. Malheureusement, force est de constater qu'une telle attitude ne résout pas le problème. Et dès que la satisfaction passagère de nos sens s'achève, nous nous retrouvons confrontés à nouveau à nos peurs et à nos soucis.

Mais est-ce là l'existence que nous sommes censés vivre ? Est-ce cela « la condition naturelle » prévue pour les êtres humains ? Ou bien est-ce que la vie trépidante que nous connaissons aujourd'hui, avec son lot de stress et d’anxiété, n’est en réalité qu’une situation anormale, semblable à celle de nos rivières et de nos cours d'eau, artificiellement salis et pollués, tout comme l'air que nous respirons.

La condition originelle et naturelle des êtres vivants est au contraire de s'épanouir dans une existence éternelle, débordante de félicité et passionnante, grâce à une connaissance sans bornes. Nous ne sommes pas destinés à demeurer pour toujours prisonniers dans ce corps matériel qui n’est que temporaire, recouverts par l'ignorance, et toujours confrontés à de multiples souffrances. Alors comment se fait-il que nous nous retrouvions aujourd'hui empêtrés dans cet état artificiel de servitude et dans ce lieu où nous sommes à la merci de tellement de déceptions, de chagrins et de peurs.

Avant notre venue dans l'univers matériel, nous étions des êtres purs et conscients de Krishna. Nous vivions alors dans le monde spirituel, échangeant en permanence avec le Seigneur de multiples relations d'amour. Mais parce qu'il nous arriva de jalouser Sa position, alors l'envie s'empara de notre cœur, et nous fûmes aussitôt transférés dans cet univers particulier où il nous est donné la possibilité de jouer artificiellement « au maître du monde » ! Nous pensant nous-mêmes le bénéficiaire de toute chose, nous ne cessons d'imiter Le Seigneur et de vouloir avoir le rôle principal, et c'est ainsi, puisque c'est une position factice, que nous sommes en permanence confrontés aux innombrables limites qui nous sont imposées par les dualités de cette existence matérielle. Et il n'est vraiment pas surprenant que dans un tel monde, où chacun lutte en permanence pour avoir la position centrale, il y ait tant de conflits et de désordre. Chacun d'entre nous aspire à ce que les autres se mettent à son service, toujours prêts à satisfaire le moindre de nos désirs, et c'est pourquoi il existe des tensions permanentes au sein des familles, entre les amis, les voisins, les différentes communautés et mêmes entre les nations.  

Et si, malgré ce monde troublé, nous désirons véritablement goûter à la paix de l'esprit, alors nous devons impérativement renoncer à cette illusion égocentrique, et revenir à notre condition originelle,  celle où Dieu reprend la place centrale dans notre vie et dans nos pensées. C'est cela que l'on nomme la Conscience de Krishna. Il ne fait aucun doute que nous regagnerons alors notre nature transcendantale. Enfin affranchis des dualités de l'existence matérielle, nous serons réceptifs aux bénédictions que sont un bonheur parfait, et une paix sans limites.
Sankarshan Das Adhikari 


Devoir de la semaine :     

Étudies le verset 14 du Deuxième Chapitre de « la Bhagavad-gîta telle qu'elle est » ainsi que sa « Teneur et portée » et expliques pourquoi Krishna y décrit cet univers matériel comme étant un lieu de dualité. 


Merci d’envoyer votre réponse par e-mail à :

pensees_du_jour@backtohome.com
 

Nous vous répondrons rapidement.

 

Leçon Suivante

 


Traduit de l’anglais par :

Vrisakriti dasa (ACBSP)
Ariège, France


Tout droit de propriété littéraire 2005-2007 réservé à  UltimateSelfRealization.Com
Vous êtes autorisé à distribuer gratuitement cette connaissance partout dans le  monde à condition d’en indiquer la source par une référence, ou un lien vers notre site :        www.backhome.com.

Hit Counter