Cycle d’étude ultime

pour la réalisation de Soi

par  
 Sriman Sankarshan Das Adhikari

Accueil |Pensées Du Jour | Conférences (en Anglais) | Autres Services| Galleries | Méditations sur la Bhakti Pure
 Offrandes |
Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi |La Bhagavad-gita Telle Qu'elle Est
Contactez-Nous | Quoi De Neuf?  | S'abonner aux 'Pensées du Jour'

 

 

Pour plus de facilité, pour une étude plus convenable, tu peux commander le livre de notre magasin internet:
 

Notre Magasin

ou de

www.krishna.com

 

Lire
la Bhagavad-gita
en ligne

Ce cours se base sur l'oeuvre la Bhagavad-Gita Telle Qu'eslle Est par Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Tu peux le lire en ligne ici:

La Bhagavad-gita
Telle Qu'elle Est

 

Voici la liste des centres  ISKCON :

 

Liste des centres ISKCON
 

Cours Gratuis                 Leçon Bg18                Cours Gratuis


« Aucune raison de s’inquiéter »


Le monde matériel est un lieu où l'anxiété est omniprésente et pervertit toute chose ! En effet, même ce que nous considérons être « le bonheur » repose ici-bas sur des éléments qui peuvent nous être retirés à tout instant. C'est pourquoi nous disons qu'il ne s'agit que d'un « soi-disant » bonheur, appelé en sanskrit maya sukhaya c'est-à-dire une satisfaction éphémère et illusoire, qui n'a en fait aucune existence réelle. Si nous voulons goûter au bonheur véritable nous devons le chercher au niveau spirituel, qui est le seul endroit où  nous pouvons éprouver une joie authentique qui ne cessera jamais. À l'opposé, tout bonheur qui prendra fin un jour ou l’autre ne peut pas être considéré comme étant véritable, puisque son existence est éphémère !

Dans ces conditions, de quelle façon, et par quel moyen, pouvons-nous espérer accéder à la plate-forme du vrai bonheur ? Ce processus scientifique s'appelle la Conscience de Krishna. Ce n'est pas une technique nouvelle récemment inventée mais un système ancien dont l'origine remonte à la naissance de cet Univers, il y a environ 155 milliards d'années. Certains seront peut-être étonnés de nous voir affirmer avec autant d'assurance la date de la naissance de l'Univers ! Mais c'est là l'un des grands avantages que procure l'étude de la sagesse Védique, lorsqu'elle nous est transmise par un maître spirituel autorisé. En effet, comme l’affirme un célèbre texte Védique acaryavan puruso veda : « seul celui qui est relié à un maître spirituel authentique connaît en vérité toutes choses telles qu'elles sont »

Sous la direction autorisée de sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada nous avons ainsi accès à une connaissance parfaite du passé, du présent et du futur. Et plus important encore, nous sommes bénis avec la connaissance du moyen d’obtenir un soulagement permanent des nombreuses souffrances de l'existence matérielle. Cette voie de la Conscience de Krishna, également appelée bhakti yoga, permet de relier la conscience individuelle à la Conscience Suprême par le biais de l'amour et de la dévotion ; le mot bhakti indiquant l'amour et yoga désignant le lien, la relation qui relie notre âme individuelle au Seigneur.

Le processus du bhakti yoga comporte neuf étapes différentes, dont les deux premières sont respectivement l’écoute et le chant des gloires du Seigneur. Et la méthode qui est à la fois la plus simple et la plus efficace pour accomplir cela est de réciter constamment (ou du moins le plus souvent possible) le Mahâ-mantra : 

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

Lorsqu'on s'engage dans la récitation de ces Saints Noms du Seigneur, il y a 10 offenses que l'on doit veiller à éviter, de façon à progresser rapidement sur la voie de la Conscience de Krishna. Elles sont :

1- Injurier, critiquer ou jalouser les dévots qui ont dédié leur vie à faire connaître les Saints Noms du Seigneur.

2- Considérer le nom des dévas comme Shiva ou Brahmâ comme étant égaux ou indépendants du Nom de Sri Vishnou (il arrive en effet parfois que certains athées considèrent les dévas comme étant sur un pied d'égalité avec Dieu, la Personne Suprême, Krishna ou Vishnou. Mais ceux qui sont des dévots savent bien qu’aucun déva, aussi puissant soit-il, n'est égal ou indépendant de la Personne Suprême. Par conséquent si quelqu'un s'imagine qu'il peut chanter « Kali, Kali » ou bien « Durga, Durga » et que ce chant équivaut à la récitation du mantra Hare Krishna, il commet alors une grave offense.

3- Désobéir aux ordres du maître spirituel (ce qui indique que l'on doit être pleinement abandonné à son guide spirituel et ne pas négliger ses instructions).

4- Critiquer ou minimiser la littérature Védique ou les écrits qui s'accordent à cette tradition.

5- Considérer les gloires du Mahâ-mantra Hare Krishna comme étant exagérées ou imaginaires.

6- Inventer des significations aux Saints Noms du Seigneur.

7- Accomplir sciemment des actes coupables en comptant sur le chant du Mahâ-mantra pour en annuler les conséquences (ce n'est pas parce que par la récitation des Saints Noms du Seigneur nous devenons libérés de toutes sortes d'activités pécheresse que nous pouvons continuer à mal agir, en se disant qu'il nous suffira ensuite de chanter Hare Krishna pour en neutraliser les conséquences. Une telle mentalité est extrêmement dangereuse et constitue une très grave offense, qu'il convient donc d'éviter à tout prix).

8- Considérer le chant du mantra Hare Krishna comme étant simplement une des nombreuses activités rituelles bénéfiques prescrites dans la section des Védas consacrée aux activités intéressées (karma-kanda) minimisant de ce fait sa nature transcendantale et absolue.

9- Parler des gloires du Mahâ-mantra aux incroyants et aux ignorants qui refusent de le chanter (la récitation des Saints Noms du Seigneur est ouverte à tous ; cependant, il convient d'éviter de parler des pouvoirs transcendantaux du Seigneur aux personnes dont la foi n'est pas encore très assurée. En effet, ceux qui sont encore trop influencés par les activités pécheresses ne sont pas en mesure d'apprécier la nature extraordinaire des gloires du Seigneur et il est donc préférable d'éviter de les instruire de ces choses, afin d'éviter de les induire à commettre des offenses).

10- Ne pas avoir une foi absolue dans le chant des Saints Noms du Seigneur et continuer à être attaché à la vie matérielle, même après avoir entendu tant d'instructions sur ce sujet. Être inattentif durant la récitation du Mahâ-mantra, ou s’en désintéresser, constituent également des offenses.

Ceux qui se disent être des dévots du Seigneur doivent être très vigilants à ce sujet et se protéger avec soin des dix offenses ci-dessus pour pouvoir atteindre rapidement le succès le plus élevé : le pur amour de Krishna ou krishna prema.

Sankarshan Das Adhikari


Devoir de la semaine :  

Étudiez attentivement le Verset 45 du 2ème Chapitre de « la Bhagavad-gîta telle qu'elle est » ainsi que sa « Teneur et portée » et répondez à cette question : Comment fait-on pour accéder au niveau spirituel ?
 


Merci d’envoyer votre réponse par e-mail à :

pensees_du_jour@backtohome.com
 

Nous vous répondrons rapidement.

 

Leçon Suivante

 


Traduit de l’anglais par :

Vrisakriti dasa (ACBSP)
Ariège, France


Tout droit de propriété littéraire 2005-2007 réservé à  UltimateSelfRealization.Com
Vous êtes autorisé à distribuer gratuitement cette connaissance partout dans le  monde à condition d’en indiquer la source par une référence, ou un lien vers notre site :        www.backhome.com.

Hit Counter